Internat de médecine des Hôpitaux de Toulouse

Bienvenue dans la grande famille des ORL toulousains !

Ah l’ORL … Quand j’ai choisi de faire mon internat d’ORL à Toulouse je connaissais déjà la ville, mais très peu le service … j’ai longtemps hésité à partir, et puis je suis restée …. Et je ne l’ai jamais regretté !! Voici ma vision de la spécialité ORL à Toulouse, partagée (je pense) par la plupart de mes cointernes et jeunes chefs

orl-image1

Pour commencer, voici un petit aperçu de cette magnifique spécialité qu’est l’ORL, proposé par l’ISNI sur son site web :

« D’abord développée en ville puis étendue aux milieux hospitaliers, l’oto-rhino-laryngologie s’est constituée vers le milieu du 19ème siècle grâce à l’union des laryngologistes et des otologistes français qui ne tardèrent pas à se doter en 1882 de l’une des toutes premières sociétés françaises de spécialité. Evoluant progressivement d’une pratique polyvalente éclatée vers la spécialité moderne que nous con- naissons, elle saura séduire aussi bien les chirurgiens acharnés que ceux d’entre vous préférant une activité plus médicale.
Son domaine d’activité concerne de très nombreuses pathologies touchant aussi bien les enfants que les adultes parmi lesquelles on peut citer les maladies générales du nez, sinus, gorge, larynx, oreilles ; les troubles de l’audition ou de l’équilibre ; les pathologies tumorales des glandes salivaires, thyroïde ou des voies aérodigestives supérieures, les malformations congénitales ; la chirurgie plastique et esthétique de la face et du cou…
Partie intégrante du paysage sanitaire de notre pays où elle occupe un rôle sans cesse croissant, l’ORL est une spécialité médico-chirurgicale enseignée sous la forme d’un DES de chirurgie, clos par un mémoire de DES.
Une fois votre diplôme obtenu et après un éventuel post-internat, vous aurez alors le choix entre une carrière hospitalière ou bien un exercice libéral.
Quoi qu’il en soit, la richesse intellectuelle de cette spécialité et la qualité de vie qu’elle vous procurera saura intéresser ceux qui voudront bien lui accorder sa chance.
Venez vous faire votre propre opinion et vous trouverez certainement votre voie ! »

La maquette depuis la réforme du 3ème cycle est la suivante :
L’organisation de l’ORL à Toulouse
Il existe 3 services d’ORL, répartis sur 3 des sites CHU. Le premier est situé à l’Hôpital Larrey, ancien Hôpital militaire construit au XVIIIème siècle au sud de Toulouse, sur les collines de Pech David. Il vous séduira par sa taille humaine et les tournois de babyfoot légendaires où nous rayonnons, semestres après semestres. Il est d’ailleurs fortement conseillé de suivre un entraînement intensif avant de démarrer son stage là-bas, en effet infliger une défaite à votre chef coéquipier pourrait vous coûter cher…. Très cher ! L’activité à Larrey rassemble toute la chirurgie rhinologique, plastie de la face, cervicale non carcinologique essentiellement, ainsi que l’unité de la voix et de la déglutition.

Le deuxième service est à Purpan, ancien hôpital pavillonnaire à l’Ouest, qui s’offre depuis quelques années un coup de neuf avec l’apparition de grands bâtiments tel que Pierre Paul Riquet ou encore l’Hôpital des enfants, où nos services se trouvent. Le point fort de ce service c’est bien entendu la terrasse de notre salle des internes, véritable rooftop avec vue sur Toulouse…

L’activité regroupe d’un côté la partie otologie et otoneurologie (médicale et chirurgicale), et d’un autre la pédiatrie, répartis sur 2 unités d’hospitalisation.

Le dernier service est situé à l’IUC, dit Oncopole, au sud de Toulouse sur le site symbolique de l’explosion de l’usine AZF (2001). Le campus accueille des acteurs privés et publics dans le but d’harmoniser leur recherche pour la lutte contre le cancer.

Là-bas vous pourrez profiter de chantiers interminables, seuls ou accompagnés de nos acolytes plasticiens, puisque la majorité de l’activité carcinologique y est réalisée.

Concernant les services de périphérie, il existe actuellement 2 Hôpitaux accueillant des internes en ORL, Castres et Tarbes. L’un comme l’autre sont équipés d’un internat où l’ambiance est au rendez-vous. Ces stages sont très formateurs et les équipes au top !

La formation à Toulouse est complète, nous nous formons à la pratique assez rapidement, nous consultons pendant notre internat (ce qui n’est pas le cas dans toutes les villes), des cours sont dispensés de façon hebdomadaire localement et nous suivons les cours inter-régionaux. Nous avons également un laboratoire d’anatomie qui petit à petit retrouve sa place dans notre formation. Le service de Purpan est équipé d’un simulateur de fraisage (Voxel-Man).

Une fois l’internat terminé, il faudra choisir entre rester à l’Hôpital, central ou périphérique, ou se lancer dans le privé. Quoi qu’il en soit, ce choix se construit progressivement à mesure de vos attentes, de vos expériences et des propositions que l’on vous fera, en concertation avec les chefs. Actuellement il est difficile de rester au CHU, bien que la situation ne soit pas non plus fixée.

Nous avons la possibilité de réaliser interCHU, disponibilités et masters, et remplacements sans aucun problème.

Last but not Least …. La famille des ORL
Un des points phares de notre internat d’ORL à Toulouse, c’est la famille … Promo après promo, l’équipe reste soudée, les repas / soirées s’enchaînent et personne ne pourra dire le contraire ! En congrès, c’est la colo : tous ensemble jour et nuit pour se former mais surtout s’amuser.
Côté chefs, là aussi nous sommes entourés de la crème de la crème. Présents pour nous apprendre, nous faire rire, mais aussi dans les moments difficiles, l’équipe des chefs était déjà bien soudée avant nous et ils ne refuseront jamais une occasion de venir s’ambiancer avec nous.
Enfin bref, si tu ne l’as pas encore compris, l’avenir de l’ORL se trouve bien ici, à Toulouse ! Alors n’hésite pas à nous contacter si tu as besoin de plus d’informations.
Pauline, interne référente ORL (pauline.nieto92@gmail.com)